Sélectionner une page

Pour mieux comprendre comment stocker le grain avec succès, nous devons revenir à la période de récolte. Nous devons nous concentrer sur trois facteurs principaux : la teneur en eau, la température du grain et la période de stockage. En plus de ces facteurs, il est également très important de prendre en compte les conditions générales du grain et la quantité de matière extérieure.

En un mot, nous devons garder le grain vivant et le moins abîmé possible.

Sur la base de cet objectif, il va sans dire qu’il est nécessaire de prélever des échantillons à analyser par un laboratoire à la réception du grain (avant le déchargement). Il est recommandé d’utiliser un système d’aspiration lors du déchargement.

Dans le cadre d’un programme d’entretien de la qualité du grain (habituellement personnalisé pour  l’entreprise ou le produit), il y a un bon nombre de recommandations à suivre pour les différentes phases du processus de stockage :

NETTOYAGE du grain avant stockage. Les agriculteurs ont une grande expérience et savent quelle sorte d’impuretés viennent avec le grain. En fonction de ces informations, nous allons recommander l’utilisation d’un séparateur magnétique, d’un tamis à tambour ou d’un pré-nettoyeur/nettoyeur de grains. Pendant la phase de nettoyage du grain, un système d’aspiration et des dispositifs d’élimination appropriés doivent être installés (les impuretés peuvent également avoir un intérêt).

SECHAGE du grain après le nettoyage pour réduire la teneur en humidité à un niveau où le grain peut être stocké en toute sécurité. Un grain qui vient d’être récolté contient généralement une teneur élevée en humidité. Sans un contrôle approprié de la respiration naturelle, la température, les insectes et les moisissures s’étendront jusqu’à réduire la qualité du grain.

Laisser sécher les céréales récoltées sur le terrain doit être évité, de même que l’utilisation d’un système de séchage au soleil (la principale limite de ces deux méthodes est le manque de contrôle du processus de séchage). Cependant, les systèmes de séchage à air chaud (par recirculation ou par flux  continu) présentent plus d’avantages que d’inconvénients, en particulier le second : les sécheurs à flux continu offrent un taux de séchage beaucoup plus élevé (de 3% à 5% par heure) et ils permettent de gérer de gros volumes de grains humides.

Les silos tampon peuvent être utilisés lorsque la capacité de séchage est inférieure à la capacité de nettoyage (un scénario très courant) : les grains seront stockés dans des silos tampon en attente du séchage. À ce stade du processus, le produit est propre mais encore humide, c’est la raison pour laquelle nous devons travailler sur un système de ventilation approprié, avec des ventilateurs d’extraction et concevoir des cônes adaptés à ces silos. Les mêmes considérations doivent être prises en compte pour les silos de refroidissement où, juste après séchage, le grain peut refroidir de manière uniforme en termes de teneur en humidité et température.

Jusqu’à ce stade on ne peut pas parler de la PHASE DE STOCKAGE proprement dite. Et bien qu’il existe une grande variété méthodes de stockage du grain (silos sac, silos en béton, entrepôts…), notre recommandation est, évidemment, le silo en acier galvanisé. Pour connaître les avantages des silos métalliques, cliquez ici: Avantages du silo métallique

À ce stade, le grain n’est pas seulement propre mais aussi sec, et nous n’avons qu’à nous soucier de maintenir une qualité maximale tout au long du processus de stockage. Comment pouvons-nous y parvenir ? Les technologies de stockage ne font rien par elles-mêmes. C’est le propriétaire qui doit gérer correctement l’usine, la formation des fournisseurs devenant cruciale en tant que clé du succès.

Un système de VENTILATION adapté aux besoins du client est un must : canaux et grilles de ventilation, évents de toit, ventilateurs d’échappement et centrifuges, et même utilisation de systèmes de refroidissement pour les climats tropicaux. Un système de surveillance de la temperature, et certains indicateurs tels que la compatibilité électromagnétique (EMC), permettent de contrôler à la fois la température et la teneur en humidité et, par conséquent, le développement de moisissures et d’insectes. Ce contrôle n’est possible que lorsque le produit est stocké dans des silos.

Téléchargez la présentation pdf ici: How to store grain to reduce post-harvest losses

La présentation a été donnée lors de l’IAOM Expo à Dubaï, afin de fournir à nos meuniers les connaissances et critères nécessaires pour choisir la meilleure solution de stockage en fonction de leurs besoins.

——

Si vous avez besoin d’informations complémentaires, visitez notre section Foire Aux Questions.

CONTENUS CONNEXES :

Différences, avantages et inconvénients

Conseils pour la manutention et l’entreposage des grains

Recommandations générales

Besoin d'un renseignement?

Demande de devis sans engagement

Казахстан | Silozuri în România

Subscribe To Our Newsletter

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

Marketing Permissions

You have Successfully Subscribed!

Share This